Voir mon profil

mardi 4 décembre 2012


Les habitudes alimentaires des Chinois

 

 

 

 

Beaucoup d’étrangers s’interrogent à juste titre sur  les repas chinois : y-a-t-il une énorme différence avec le repas français ou espagnol par exemple ?
 
 

 
La plupart des Chinois mangent trois repas par jour, comme la plupart des Occidentaux d'ailleurs: un petit-déjeuner le matin, un repas à la mi-journée et un dîner le soir.

La diversité des plats et des aliments dépend à la fois de la situation géographique et des ressources financières de la famille chinoise.

En ce qui concerne les aliments, ces trois repas ont en commun le fait qu’ils comprennent généralement du riz, qui est également utiliser pour la cuisson d’autres plats ou pour accompagner d’autres plats et aliments. Cependant, il est difficile de généraliser car les différences entre les régions géographiques sont immenses et donc les habitudes alimentaires varient d’une province à l’autre aisément. À la maison, les Chinois cuisinent en principe 3, voire 4 repas par jour. Le repas du soir inclut généralement de la soupe.

Un dîner dans le cadre d’une fête familiale ou lors de la célébration de festivals peut s’accompagner de plusieurs soupes lors d’un même repas.


 

En temps normal, hors périodes spéciales de célébrations ou fêtes, on sert généralement tous les plats en même temps sur la table et chacun y puise ce qu'il veut à l'aide de ses baguettes pour emplir un petit bol ou une petite assiette à usage personnel. Chaque convive dispose également de son bol de riz individuel. Manger constitue une activité sociale importante en Chine. Lors des célébrations spéciales, seuls les autres plats sont disposés en même temps sur la table, les plats de résistance sont amenés à table un par un.

Durant ces repas de fête, on peut y trouver ou non du riz, aucune règle n'est de mise. En revanche, il est d'usage de finir son riz jusqu'au moindre grain. Seuls les repas festifs échappent à cette coutume et on peut éventuellement ne pas le terminer. Durant ces repas de célébrations, on ne peut plus boire d'alcool quand le riz est disposé sur la table, en dernière partie de repas, cela devient dès lors inconvenant.


 

Alors que la plupart des gens qui visitent la Chine boivent du thé ou de la bière locale durant les repas, cette habitude n'est pas très prisée des Chinois eux-mêmes. Une soupe, ou l'eau qui a servi à faire bouillir le riz étanche leur soif. Une soupe consiste en Chine à un bouillon clair agrémenté de quelques légumes ou champignons. La soupe peut également être servie en fin de repas. Au delà de sa fonction d'étancher la soif, le bouillon possède la propriété, selon les Chinois, de nettoyer le système digestif et de stimuler le métabolisme.

Le mieux reste de se plonger directement dans cette culture culinaire en Chine ! Avant d’y aller, pensez au visa touriste, et si vous vraiment vous tombez amoureux de cette nourriture au point de rester et de travailler en  Chine, songez au visa de travail !

Simon Renard

Chine
Etudiant en Chine, suit nouvelles technologies, culture, politique et sport dans l'Empire du Milieu ! Suivez moi sur Twitter @RenardSi et Weibo @Simon在中国.
 
 

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire