Voir mon profil

mercredi 6 août 2014

Comprendre le marché du textile tunisien

Le marché tu textile tunisien présente beaucoup d’enjeux.



De nos jours, les grands secteurs industriels se tournent vers l’internationalisation de leurs produits et la Tunisie ne déroge pas à cette règle. Concernant le secteur du textile tunisien, les enjeux économiques se tournent vers cette vision en se tournant vers des collaborations à long termes.
La «loi 72» et ses faveurs fiscales ont fait de cette ville de 40 000 âmes, spécialisée dans l’artisanat textile, la capitale de la confection offshore, mention jean.
A première vue, les enjeux du marché du textile tunisien se réalisent essentiellement en amont. La gestion de l’innovation technologique, l’adaptation sur le marché, l’investissement des projets constituent des facteurs essentiels afin de pouvoir se positionner vis-à-vis de l’Europe pour un partenariat stable et durable.

Vers qui se tournent les enjeux du marché du textile tunisien ?

Le secteur du textile tunisien a des enjeux qui se tournent vers l’autre rive de la Méditerranée, l’Europe essentiellement. Il sera important d’entamer avec l’Europe des projets industriels communs et à long terme. Quelles sont les perspectives de ses enjeux du marché textile tunisien ?

La ville côtière, capitale jadis florissante de la confection, mise sur les élections pour rétablir la confiance des investisseurs.
C’est une route droite au milieu d’une plaine morne avec des dizaines d’usines de toutes tailles alignées côte à côte. Ksar Hellal est la capitale du textile tunisien, symbole d’un «miracle économique» aujourd’hui secoué par la transition démocratique.
En 1976, ce Belge est l’un des premiers investisseurs étrangers à s’installer à Ksar Hellal, quatre ans après l’adoption de la loi sur les entreprises exportatrices.

Le Digital est important dans le monde BtB textile 

Plus d'informations ici et ici

Mfcpole, le premier pôle de compétitivité Monastir-El Fejja-Manouba, démontre que sa plateforme industrielle est intelligente dans cette zone méditerranéenne tout en ayant un positionnement effectif sur le marché. Il se destine au développement d’une activité textile-design et propose une évolution technologique.


Son site de Monastir présente en effet des machines qui emploient une technologie de pointe capable de rivaliser avec la concurrence en termes de qualité des produits. Celui d’El Fejja propose des espaces de finissage qui incluent des parcs d’activités d’une industrie multi-sectorielle. Quant à son réseau concernant le partenariat avec l’Europe, In’tex, il regroupe des entités actives dans le domaine de la recherche, l’industrie et la formation. C’est ce qui lui a valu aujourd’hui son leadership sur le secteur textile tunisien en gardant toujours en tête ses enjeux par le biais de la collaboration à valeur ajoutée avec l’Europe.

"Pour supporter l'industrie tunisienne faites la connaitre auprès de vos proches" explique un chef d'entreprise du pays
*
Le Textile à Ksar Hellal sur France 3 par CETT2012
lire aussi nos articles sur

http://industrie-special.blogspot.fr/2014/05/un-coupe-fil-industriel-quest-ce-que.html
http://industrie-special.blogspot.fr/2014/06/lindustrie-du-fashion-en-chine.html

1 commentaire:

  1. Il ne faudrait pas que cela donne l'idée de supprimer le poste de responsable textile! Lui seul est à même d'apporter une valeur ajoutée au service fourni à son clien

    RépondreSupprimer