Voir mon profil

dimanche 6 mars 2011

Le tout numérique en France

Le tout numérique en France

Le basculement au tout-numérique de la région la plus peuplée du pays aura lieu dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 mars. Les foyers franciliens sont déjà bien équipés. En principe, tout devrait bien se passer.


industrie
numérique

C'est le grand soir. Dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 mars, la télévision cessera d'être diffusée en analogique sur l'Île-de-France, qui basculera ainsi dans la télévision numérique. À cette occasion, une cérémonie aura lieu à l'émetteur de la Tour Eiffel, sous lequel la chaîne W9 organisera un concert.


Le processus est déjà rôdé : depuis un an, treize régions comptant 28,5 millions d'habitants, soit presque la moitié de la population française, sont déjà passées au tout-numérique sans problème majeur. Reste que l'Île-de-France sera le plus gros basculement à ce jour, avec ses 12 millions d'habitants. Toutefois, les pouvoirs publics sont plutôt confiants. Les Franciliens sont sensibilisés : en octobre, 95 % des foyers étaient au courant de l'extinction de l'analogique, et 44,7 % en connaissaient la date.

35 % à 45 % de l'équipement en TNT a eu lieu dans les 15 derniers jours

La région est déjà bien équipée. En novembre 2010, seuls 7,9 % des foyers dépendaient encore de la diffusion analogique, contre 11,5 % au niveau national. Un chiffre qui a fortement chuté depuis, a confirmé Éric Besson, le ministre de l'Industrie.

L'expérience des précédentes régions a montré que 35 % à 45 % de l'équipement en TNT a eu lieu dans les deux dernières semaines précédant le basculement.
L'opération est plutôt simple : la région ne comporte que deux émetteurs principaux, celui de Mantes et surtout celui de la Tour Eiffel, auxquels s'ajoutent 47 émetteurs secondaires. Particularité de la région : 47 % de la population habite dans des immeubles, et donc les pouvoirs publics ont mis l'accent sur les syndics.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire