Voir mon profil

dimanche 28 novembre 2010

Du gaz pour fabriquer du plastique

Du gaz pour fabriquer du plastique

Les craqueurs pétrochimiques mixtes de matières 1eres au Moyen-Orient utilisent largement les produits dérivés du gaz naturel tels que l'éthane, le propane ou le butane pour fabriquer des produits intermédiaires tels que l'éthylène. Il est couramment utilisé dans la fabrication de films alimentaires et autres produits plastiques finis. Pour Total, une telle usine qatarie constitue une arme compétitive.

Cette technologie basé sur l’éthane est moins coûteux que celui basé sur le naphta, utilisé comme matière première en Europe

Si la différence de prix de revient n’est pas donnée par les représentants de Total interrogés, elle est significative. A tel point que le groupe souhaite que l’éthane représente 50% de sa matière première pour fabriquer du polyéthylène d’ici à 2015, contre 30% à 40% .

Exxon Mobil n’est plus dans le coup. La construction d’un troisième craqueur d’éthane et propane ou butane au Qatar se fera sans lui. Total a dés lors entamé des négociations avec le Qatar pour y prendre part, a confirmé un porte-parole de la branche pétrochimie joint par l’Usine Nouvelle. « Les pourparlers entre la branche pétrochimique de Total et la société d'état, Qatar Petroleum, ne sont que dans leur phase préliminaire », a-t-il expliqué. Mais le projet à l'étude pourrait être construit dans la ville industrielle du nord du Quatar, Ras Laffan. On sait déjà qu’il s’agira d’un craqueur mixte, utilisant l’éthane mais aussi soit le propane, soit le butane, selon le choix qui sera précisé avec les autorités qataries. Initialement valorisé à 6 milliards de dollars, le projet aurait dérapé à 10 milliards de dollars.

Total prend déjà part dans le premier craqueur situé à Messaied, avec Qapco, et dans le deuxième craqueur d’éthane, à Ras Laffan, avec Chevron. Le groupe possède une participation de 20% dans Qatar Petrochemical ou Qapco et un intérêt de 36% dans Qatofin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire